Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CAP-ACCORD

CAP-ACCORD

3 voies pour être en Ac-Corps avec Soi : Consultations individuelles - Atelier aroma - Pleine conscience


Lâcher Prise

Publié par Maïté Massart sur 12 Juin 2013, 08:34am

Catégories : #articles divers, #PNL

Lâcher Prise, c'est se faire confiance, avoir confiance en son corps, ses sensations, ses capacités et ses ressources. Lâcher Prise, c'est accepter de ne pas tout contrôler et se laisser surprendre par les résultats aussi surprenants qu’inattendus. Dans un processus de perte de poids, c'est se donner du temps et du plaisir pour mincir durablement, dans le respect de soi.

Le lâcher prise n'exclut pas la volonté. Il invite à la souplesse de l'esprit.

Avez-vous déjà fait l'expérience, face à une situation délicate, de prendre du recul et d'observer ce qui se passe sans forcer les choses? Souvent, ça se met très bien en place, tout seul, sans notre providentielle intervention. On est alors étonné qu'en laissant faire le temps et les gens, la finalité est intéressante voire même, inespérée... Lâcher Prise, c'est se libérer du poids de l'obligation de tout gérer, de tout régenter, de tout calculer, de tout contrôler. Ce qui, avouez-le, impose une dépense d'énergie folle pour un résultat parfois décevant...

Dans une gestion de poids, Lâcher Prise ne veut pas dire absence de maîtrise alimentaire. Il est en effet nécessaire dans le processus. Mais un contrôle trop stricte, sans prise en compte de ses sensations, peut amener à la culpabilisation, la frustration et la perte de confiance. Lâcher Prise offre une respiration et permet un regard bienveillant sur soi. Vous pouvez décider d'être attentionné et vigilant envers vous, tout en vous libérant de la pression que vous vous imposez. Respirez, relevez les épaules, souriez, visualisez une forte vague. Laissez-vous portez par son courant, par sa force, son énergie. Elle vous ramène à la plage sans encombre, en vous soutenant. Allez à l'encontre? Vous n'y pensez même pas...

A-t-on peur de tomber si on "lâche la prise"? Que craint-on en se libérant d'un contrôle sur soi ou sur les autres? Que cela ne fonctionne pas précisément comme on le veut, là, maintenant-tout-de-suite, selon nos propres critères? Quelles sont nos croyances en lien avec ce besoin de gérance?

--> Plutôt que de se prendre la tête entre excès de contrôle et laxisme, instaurez un cadre stable et des objectifs à court-moyen-long terme, positifs, réalistes, concrets et personnels. Oui, un lâcher prise peut se faire dans la sérénité et le confort si les bases sont solides et la ligne de mire bien claire.

Maïté Massart

Pour vous aider : le Lâcher Prise... en 16 pensées

(issu de http://topformpro.over-blog.com/)

  • Lâcher Prise, ce n’est pas se montrer indifférent mais simplement admettre que l’on ne peut agir à la place de quelqu’un d’autre.
  • Lâcher Prise, ce n’est pas couper les liens mais prendre conscience qu’il ne doit pas y avoir de contrôle d’autrui
  • Lâcher Prise, ce n’est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un évènement.
  • Lâcher Prise, c’est reconnaître ses limites, c'est-à-dire que le résultat final n’est pas entre vos mains.
  • Lâcher Prise, ce n’est pas blâmer ou vouloir changer autrui, mais donner le meilleur de soi-même.
  • Lâcher Prise, ce n’est pas prendre soin des autres, mais se sentir concerné par eux.
  • Lâcher Prise, ce n’est « assister » mais encourager.
  • Lâcher Prise, ce n’est pas juger, mais accorder à autrui le droit d’Etre avec toutes les imperfections comme champs d’expériences.
  • Lâcher Prise, ce n’est pas s’occuper de toue ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin, source d’éveil
  • Lâcher Prise, ce n’est pas materner les autres, mais leur permettre d’affronter la réalité.
  • Lâcher Prise, ce n’est pas rejeter, c’est au contraire accepter.
  • Lâcher Prise, ce n’est pas harceler, sermonner ou gronder mais tenter de déceler ses propres faiblesses et s’en défaire.
  • Lâcher Prise, ce n’est pas adapter les choses à ses propres désirs, mais prendre chaque jour comme il vient et l’apprécier sans oublier de s’aider soi-même.
  • Lâcher Prise, ce n’est pas critiquer ou corriger autrui, mais s’efforcer de devenir ce que l’on rêve de devenir.
  • Lâcher prise, ce n’est pas regretter le passé, mais vivre et grandir pour l’avenir dans l’ici et maintenant.
  • Lâcher Prise, c’est craindre de moins en moins pour aimer de plus en plus.

Lâcher Prise
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents